INFORMATION COVID-19 : NOUS RESTONS DISPONIBLES ! Ouvrez votre agence Natilia
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

Comment bien choisir un escalier

comment bien choisir un escalier

Indispensable dans certaines habitations, l’escalier contribue grandement au cachet de la maison ou de l’appartement. Mais il n’est pas forcément évident d’allier les aspects pratiques, esthétiques et sécuritaires d’un si grand élément. Normes, dimensions, différents types et matériaux : retrouvez tous nos conseils pour vous aider à bien choisir votre escalier.

 

Installer un escalier : quelles sont les normes ?

 

Avant de se demander comment bien choisir son escalier, il est primordial de connaître les différentes normes liées à son installation. Au-delà de l’aspect de la sécurité, cela vous donnera une première idée des dimensions et de l’impact que cela pourra avoir sur le choix de la forme (voir ci-dessous).

 

Ainsi, parmi les normes et les dimensions à connaître, vous pouvez notamment retenir :

  • l’échappée (ou le passage de tête) : il s’agit de la hauteur entre la marche et le plafond. Elle doit être au minimum de 190 centimètres pour permettre de se tenir debout sans se heurter la tête. En moyenne, l’échappée varie de 200 à 230 centimètres ;
  • la hauteur de marche : elle doit mesurer entre 17 et 21 centimètres afin d’éviter que l’escalier soit trop grand ou trop raide. La profondeur varie, elle, entre 20 et 29 centimètres ;
  • le giron : il s’agit de la zone de la marche où vous posez votre pied. Il doit mesurer entre 21 et 27 centimètres afin d’assurer une bonne montée et descente des marches ;
  • la largeur des marches : elle doit être d’au moins 70 centimètres afin de permettre à deux personnes de se croiser sans problème ;
  • la rampe : elle doit être située à 90 centimètre minimum du nez de la marche. En cas de barreaux verticaux sur le garde-corps rampant, ils doivent être espacés de 11 centimètres maximum ;
  • le nombre de marches : il se situe habituellement entre 12 et 15. Au-delà de ce nombre, il est préférable d’envisager la création d’un palier.

 

Quels sont les différents types d’escalier ?

 

Au moment de choisir votre escalier, vous allez devoir vous décider entre les différents types existants. En plus de vos goûts personnels, ce choix sera en partie dicté par la trémie, autrement dit l’espace dans le plancher prévu pour laisser passer l’escalier.

 

Il existe quatre types principaux d’escaliers pour votre habitation.

  • l’escalier droit : il s’agit de la forme la plus classique, composée d’une seule volée de marches. Avec ou sans contremarche (la partie verticale entre chaque marche), ce modèle est économique et simple à installer. Il s’adapte bien aux trémies longues et étroites. Ce type d’escalier convient toutefois mieux aux pièces spacieuses ;
  • l’escalier quart tournant : il se divise en deux volées de marches reliées par un virage à 90 degrés. Idéal en cas de grand passage entre deux pièces fréquentées, cet escalier s’intègre dans une zone spacieuse et convient aux trémies courtes. Enfin, il est possible d’intégrer des rangements sur-mesure en dessous ;
  • l’escalier double quart tournant : il fonctionne sur le même modèle que le quart tournant, mais avec deux angles à 90 degrés et trois volées de marches : les deux du bas tournent, la troisième est droite. Idéal pour les trémies carrées, le double quart tournant offre un bon confort et une grande liberté de mouvements, tout en prenant relativement peu de place ;
  • l’escalier hélicoïdal, plus connu sous le nom d’escalier en colimaçon, est conçu pour s’intégrer dans de petites trémies. Rond ou carré, il est idéal pour les petits espaces car il est peu encombrant. Mais il n’offre pas une grande liberté de mouvement et reste à éviter en tant qu’escalier principal dans une maison.

 

On peut noter qu’il existe un autre type d’escalier : l’escalier escamotable pliant. Constitué de deux ou trois parties articulées entre elles, il permet d’accéder à des trappes, comme celle d’un grenier, par exemple.

 

 

> A lire aussi : Comment choisir sa pergola ?

  

Vous souhaitez investir dans le neuf ? Découvrez tous nos modèles à bâtir et trouvez la maison qui correspond à toutes vos envies, selon votre budget. Accédez aussi à nos offres maisons + terrain pour trouver la maison de vos rêves, dans le secteur qui vous convient.

 

 

Choisir son escalier : quels sont les différents matériaux ?

 

Bien choisir son escalier implique également d’opter parmi l’un des nombreux matériaux possibles. Esthétique, praticabilité, résistance, entretien… ce choix est loin d’être anodin. Tour d’horizon des différents matériaux qui s’offrent à vous.

 

Le bois

Le bois demeure un matériau incontournable pour les escaliers. Chêne, érable, frêne, hêtre… le choix des essences est extrêmement vaste et vous parviendrez forcément à trouver un bois qui convienne à votre intérieur, à votre budget et à votre usage. Optez pour un bois plus ou moins dur suivant l’usage escompté justement. En cas de rénovation, il peut être intéressant de faire le choix du stratifié.

Attention, gardez toutefois en tête que le bois travaille : avec le temps et l’humidité, ce matériau sera amené à bouger, à craquer.

 

Escalier alliant bois et métal, dans une maison réalisée par Natilia Salon-de-Provence

 

L’acier et le métal

Si, pendant longtemps, ces matériaux ont été réservés à un usage extérieur, l’acier et le métal ont su s’imposer sur les escaliers d’intérieur pour apporter une touche de modernité et/ou un aspect industriel aux habitations. Si vous optez pour des escaliers flottants – les marches « sortent » du mur, donnant une impression de flotter dans les airs – il vous faudra d’ailleurs une structure en métal ou en acier.

 

Ces matériaux vous offrent une très grande solidité et peuvent très bien se marier avec le bois ou le verre. En revanche, en cas d’usage très fréquent, le métal peut être source de bruit.

 

La pierre

La pierre naturelle se présente comme le matériau pour escalier le plus durable, solide, et résistant à l’usure. En contrepartie, c’est également le plus coûteux. Au même titre que le bois, la pierre apportera un aspect minéral, authentique à votre intérieur. Attention toutefois, pour des raisons de sécurité, ne vous tournez pas vers des pierres trop lisses.

 

Pour un prix plus abordable, vous pouvez opter pour de la pierre composite, mélange de résine et de granulés de granit moulus. Ce matériau, lui aussi, est très résistant et d’une bonne stabilité dans le temps.

 

Le béton

Le béton s’adapte à tous les types d’escaliers pour apporter un aspect moderne à votre intérieur. Les avantages de ce matériau sont nombreux puisque vous pouvez le choisir brut comme lissé, poli, lessivé ou sablé, mais aussi opter pour un revêtement comme le bois, le carrelage ou la moquette. Autres avantages : le béton est durable, stable dans le temps et son entretien est très simple. En revanche, le prix de cet escalier reste élevé en raison des coûts de maçonnerie qu’il implique et de l’éventuel revêtement.

 

Le verre

Le verre fait partie des matériaux les plus onéreux pour les escaliers, mais il apporte naturellement plus de luminosité dans votre intérieur, tout en créant un aspect très moderne. Le verre offre une grande liberté puisque vous pouvez, si vous le souhaitez, l’associer à d’autres matériaux comme le métal ou le bois, ou l’utiliser seul pour un usage spécial comme les escaliers flottants. S’il se montre plutôt résistant face aux rayures, le verre est en revanche un matériau qui demande énormément d’entretien.

 

 

Partenaire privilégié de Natilia, Groupe Riaux répond à toutes vos attentes et aspirations personnelles, et vous propose des escaliers sur mesure. Bois, métal, ou association de plusieurs matériaux : ces experts sauront vous conseiller et vous accompagner dans le choix d’un escalier personnalisé.

 

> A lire aussi : Quelle essence de bois choisir pour aménager une terrasse ?

 

 

Pour aller plus loin :

 

Retour aux Actualités

4.4 / 5
381 avis clients Natilia