Ouvrez votre agence Natilia
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

Les sols : le choix des matériaux durables

natilia maison ecologique

Conscient des enjeux écologiques actuels, vous avez opté pour une maison environnementale et éco-respectueuse. Pour rester en cohérence avec votre démarche, les experts Natilia vous conseillent sur les sols fabriqués dans des matériaux durables, sans perturbateurs endocriniens ni pesticides, et dont la production respecte l’environnement. Vous pensez que le choix va être limité ? Détrompez-vous !

 

  1. Privilégiez les carrelages écologiques

La production de carrelage traditionnel est loin d’être écologique : poussière, plomb, fluor, cadmium, dioxyde de soufre, oxydes d’azote, antimoine, importante consommation d’énergie lors de la cuisson… Les fabricants de carrelages écologiques se sont engagés à améliorer leur méthode d’extraction pour limiter les produits nocifs, diminuer la consommation d’énergie lors de la cuisson, éviter les rejets polluants et mieux gérer les déchets, notamment grâce au recyclage. Vous avez le choix entre le carrelage émaillé, le caralium, la terre cuite, les tomettes, le grès cérame, la barbotine ou les carreaux de verre ou de céramique recyclés. Pour vérifier si un carrelage est écologique, assurez-vous qu’il porte bien l’écolabel représentant une petite fleur bleue et verte.

 

Parquet maison écologique

 

  1. Retour au naturel grâce aux parquets

Deux labels vous garantissent des parquets fabriqués dans des bois issus de forêts gérées durablement : FSC et PEFC – bien que ce dernier écolabel soit remis en question par certaines associations écologiques. Les parquets écologiques sont ceux utilisant des bois à croissance rapide : le bambou, le chêne, le châtaignier, le robinier. Il est préférable de clouer votre parquet sur des lambourdes, plutôt que de le coller – les colles dégageant des produits nocifs. Veillez bien à l’enduire d’huile végétale pour le protéger. Aucun processus de vitrification, à l’heure actuelle, n’est écologique.

 

  1. Moquette et écologie, c’est possible ?

Les moquettes ont souvent été décriées : paradis de la poussière et des acariens, colles dégageant des produits irritants, cancérigènes, neurotoxiques, etc. Heureusement, il existe aujourd’hui des alternatives écologiques : choisissez des moquettes certifiées GUT, en matière naturelle, d’origine végétale ou animale. Les moquettes en laine durent très longtemps et sont un excellent isolant thermique et phonique. Vous pouvez aussi opter pour des moquettes végétales, fabriquées à partir de polymères naturels (comme l’amidon de maïs ou de riz !) ou en fibres végétales (coco, jonc de mer, sisal). Prenez soin de choisir un dossier (l’envers de la moquette) en lin, latex ou jute, et évitez les dossiers en matières synthétiques. Et n’oubliez pas de choisir une colle labellisée GUT elle aussi !

 

  1. Un lino écolo ?

Aussi paradoxal cela puisse-t-il paraître, le linoléum est à l’origine un sol naturel ! En effet, il était initialement composé de lino oleum (c’est-à-dire de l’huile de lin, d’où son nom !), de la poudre de liège, de la farine de bois, des pigments naturels, le tout sur une toile de jute. Donc, pour obtenir aujourd’hui un lino écologique, il suffit de revenir aux sources ! Fini le pétrole, vive le lin… Attention néanmoins à ne pas l’utiliser pour des pièces humides, car il a tendance à gondoler : à proscrire pour la salle de bains.

Retour aux Actualités

4.38 / 5
248 avis clients Natilia